Chronique 34 : La Nuit des Temps de René Barjavel

1968 • Pocket • 416 pages

La quatrième de couverture : L'Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n'y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.

Mon avis : Mon seul regret est d'avoir mis tant de temps à commencer ce roman.

Cela faisait plusieurs années qu'on me conseillait ce classique de la science-fiction, vous commencez peut-être à savoir que j'aime beaucoup cet univers qui a donné naissance à la dystopie. Je me suis enfin lancée et j'ai eu un gros coup de cœur.

Il serait vraiment dommage que je vous parle de l'histoire, je pense que ce roman doit se découvrir à l'aveugle. Le résumé de la quatrième de couverture est pour moi suffisant, pour donner envie de le découvrir. Pour cette chronique, je poserai le contexte de l'histoire et je vous donnerai mon avis sur ma lecture.

D'abord, j'ai apprécié que l'action commence dès les premières pages, on rentre vite dans l'histoire.

Cette science-fiction est un peu différente de celles qu'on peut lire habituellement, car nous ne sommes pas projetés dans le futur mais dans le passé, c'est très original et j'ai adoré cela !

Ce roman touche à différents sujets, la science bien sûr, mais aussi l'amour (une magnifique histoire). Egalement à la politique et à l'histoire ; quand l'auteur écrit nous sommes en pleine Guerre Froide, qui oppose l'hégémonie américaine avec la puissante URSS.

Barjaval remet en question tout ce que nous savons sur notre Histoire, tout ce qu'on nous a appris, j'ai trouvé que c'était osé et très réussit, on croit à sa version.


Ce roman est à la fois beau et plein d'espoir, mais malheureusement j'ai trouvé qui ne donnait pas envie d'avoir foi en l'humanité. L'humanité que nous connaissons n'a que désir de richesse et de pouvoir, on s'en rend encore une fois compte dans le livre.

J'ai trouvé le titre sublime, c'est un peu bizarre de dire cela, mais c'est aussi le titre qui m'a donné envie de lire ce livre. De plus il a une véritable signification, que je vous laisse découvrir.

Je recommande à tous cette incroyable histoire, qui mérite d'être lu au moins une fois.

Ma note : 20/20 coup de cœur !!!!! ♥♥♥♥♥♥♥♥

Commentaires

  1. ah la nuit des temps, un de mes livres préférés ! Elea et paikan <3

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés